Nous sommes en février, ce qui signifie que les chiffres des parts de marché de janvier sont disponibles. Peut-être encore plus intéressant que d’ordinaire, le mois de janvier retranscrit clairement les tendances des ventes des fêtes de fin d’année, les nouveaux acheteurs devenant des utilisateurs de leurs beaux joujoux. Ainsi, comme j’en ai maintenant l’habitude, je vais décrypter les tendances qui se dégagent de ces graphiques comparativement au mois précédent. (lire : Parts de marché mobile : Les chiffres de décembre de StatCounter et NetMarketShare).

Petite précision toutefois, je n’évoquerai pas les informations données par NetMarketShare qui restent ce mois-ci encore totalement déconnectées de toute réalité constatées partout ailleurs. Tant que leurs méthode de calcul ne seront pas justifiées et/ou modifiées, je ne peux clairement plus me baser dessus. Dès lors, voici l’analyse basée sur les chiffres de StatCounter.

StatCounter

Sans grandes surprise, Android se retrouve une nouvelle fois en tête, mais affiche une insolente progression assez inédite. Ainsi, le système voit sa part progresser de 3,68 points à 36,87% du marché mobile.

iOS affiche une belle forme également, après de nombreux mois de stagnation, il progresse assez fortement en gagnant 2,59 points à 25,84%. L’écart creusé par Android semble désormais très difficile à combler, mais les excellentes ventes d’iPhone se retrouvent évidement dans ces données.

Bien évidement, ces deux progressions vont forcément impacter les concurrents. Premiers à en pâtir  les deux systèmes de Nokia (S40 et Symbian) qui perdent respectivement -2 et -1,86 points chacun, à 12,86% et 8,86% du marché. Samsung voit aussi l’usage de ses systèmes propriétaires en baisse de -1,54 points à 5,03%. Enfin le BlackBerry reste cantonné dans les profondeurs du classement avec moins de 3,5% du marché. Toujours aucune trace des systèmes Windows Phone dans ces chiffres.

Autre information intéressante, celle de la répartition de ces systèmes selon les pays.

StatCounter

Globalement on peut ainsi voir dans quels pays sont majoritairement utilisés les différents systèmes. iOS semble confirmer son usage « premium » en étant leader dans les pays les plus riches tels que les USA, le Canada, l’Australie, le Japon, l’Angleterre, la France et les pays nordiques. A l’opposé, Android s’impose dans la plus grande majorité du monde, toute l’Amérique latine, les pays de l’est et l’Asie. Symbian et S40 sont eux très représentés en Afrique, Inde, Pakistan, Iran, Afghanistan ainsi qu’en Indonésie. Petit détail amusant, BlackBerry reste leader en Afrique du sud avec 20,04% du marché, suivi de très prêt par Android.

Si l’on regarde de près les données françaises, on voit que le match entre Android et iOS est très serré. Ce dernier ayant 47,98% du marché, contre 42,94% pour Android. Situation plus ou moins différente dans les pays francophones, ainsi, si la Belgique et la Suisse voient également iOS en tête, l’écart est sensiblement plus grand dans ces deux pays.

A suivre pour avoir l’évolution dans les prochains mois !

Source : StatCounter