Selon IDC, Samsung et Apple continuent de surpasser les autres constructeurs. Au cours du second semestre, ils ont réalisé des ventes supérieures aux attentes avec 72,4 millions de smartphones vendus pour Samsung et 31,2 millions pour Apple. Les autres constructeurs du TOP 5 se partagent ainsi 15% du marché. Même si les médias se focalisent sur Samsung et Apple dans la bataille pour la domination du marché, nous observons une lutte impitoyable pour la troisième place. 

idc-smartphones-q2-2013

Afin que vous compreniez les changements qui s’opèrent dans le marché du smartphone, il faut comparer des périodes très proches. En 2012 en Q2 (second trimestre), Nokia a vendu près de 10,2 millions d’unités pour la troisième position, HTC a combattu vaillamment avec 8,8 millions et ZTE a écoulé 6,2 millions d’unités.

idc-smartphone-evolution

Ventes par trimestre de smartphones dans le monde (IDC, merci à EcoConscient pour le graphique)

En 2012 en Q3 (troisième trimestre), Nokia avait disparu, et BlackBerry (alors encore appelé Research In Motion) a pris la troisième place avec 7,7 millions de livraisons. ZTE et HTC ont suivi à des intervalles de 200 000 unités.

Enfin, au dernier trimestre 2012, BlackBerry a disparu à son tour de la liste pour être remplacé par Huawei (10,8 millions), suivie par Sony et ZTE.

idc-smartphone-evolution-empile

Evolution des ventes de smartphones dans le monde (émpilés) – Source IDC, merci à EcoConscient pour le graphique

Les choses ont encore changé en 2013. Sony est sorti de la liste au cours des trois premiers mois de l’année et Huawei s’est retrouvé numéro trois, une place revendiquée par LG. Et au cours du dernier trimestre (Q2 2013), le challenger Huawei a disparu, faisant place à Lenovo en quatrième place. LG a réussi à revenir dans la course, néanmoins la marque coréenne serait sage de se méfier de Lenovo, qui à la fin de l’année dernière était devenue le deuxième plus grand vendeur de smartphones en Chine et qui est en train d’amorcer une belle entrée dans des marchés comme l’Inde et la Russie.

La concurrence observant des pertes ou très peu de bénéfices, alors qu’Apple et Samsung enregistrent des marges opérationnelles et des bénéfices hors-normes, la sphère de la téléphonie pourrait bien continuer à changer régulièrement de visage dans les prochains mois.