Si vous vous intéressez de près à l’actualité des smartphones, vous devez connaitre les forces en présences en termes de système d’exploitation :

  • Android, facile, le système open source piloté par l’Open Handset Alliance et Google et disponible chez de nombreux constructeurs
  • iPhoneOs, le système d’exploitation propriétaire disponible uniquement sur les appareils d’Apple
  • Symbian, racheté par Nokia, il est disponible sur des téléphones Nokia, Samsung ou Sony Ericsson en autres
  • Windows Mobile, système propriétaire de chez Microsoft disponible chez de nombreux constructeurs
  • BlackBerry OS, le système d’exploitation de RIM disponible sur les téléphones de la marque
  • PalmOs, le vieux système de chez Palm
  • WebOs, le nouveau système de chez Palm
  • Bada, le système d’exploitation de chez Samsung
  • Maemo, le système d’exploitation utilisé par les téléphones haut de gamme de Nokia
  • LiMo et OpenMoko, distribution linux mobiles

On voit que le marché est plus complet qu’il n’y parait, et que la proportion propriétaire/libre est intéressante.

Un des acteurs principal du marché vient de finaliser son coming-out et changer de bord : Symbian. La décision a été arrêtée il y a 6 mois, mais le choix était préparé depuis deux ans. Le passage à l’open source pour le système d’exploitation a été mis en avant par Nokia. Et la séparation de sa filière par le géant finlandais n’a pas empêché le processus. Le résultat permet d’obtenir un produit dans la même gamme de concurrence qu’Android.

Maintenant, le système va-t-il pouvoir cohabiter à coté de notre système préféré ? La communauté de l’open source va-t-elle se diviser ? Le monde de l’open source va-t-il réussir dans le monde de la mobilité à faire ce qu’il n’a pas réussi à faire pour les ordinateurs : dominer le marché ? Seul l’avenir nous le dira.

Pour la source Google Actualité. Et pour récupérer les sources, ça se passe ici.