Free Mobile a fortement bouleversé le paysage mobile français et notamment les portabilités des numéros.

Vous le savez probablement, lorsque vous quittez votre opérateur, vous avez la possibilité de transférer votre numéro de téléphone vers votre nouvel opérateur. L’opération est gratuite et rapide et permettait très facilement de basculer d’un concurrent à l’autre, sans devoir rappeler tous ses contacts pour annoncer son nouveau numéro.

Free Mobile est arrivé en France au début de l’année 2012 et une grande partie de ses nouveaux abonnés avaient déjà un abonnement auparavant. Après une période de crise où la portabilité était effectuée, mais sans avoir réceptionné de carte SIM, tout semble être revenu à la normale chez ce trublion qui a bouleversé le marché de la téléphonie en France.

Le site Portabilité-du-numéro aide dans la démarche de changement d’opérateur et a notamment pu collecter des statistiques intéressantes. Combinées avec les chiffres de l’ARCEP, ils sont représentés dans l’infographie au-dessous avec :

  • Les demandes de portabilité pour chaque opérateur avant l’arrivée de Free Mobile
  • Les demandes de portabilité pour chaque opérateur après l’arrivée de Free Mobile
  • Les régions ayant le plus de mobiles
  • Les régions les plus demandeuses en portabilité
  • Le pourcentage d’intention de portabilité par région
  • La portabilité depuis l’étranger
  • La répartition des demandes de portabilité par OS
  • Des anecdotes comme les demandes de portabilité sous Internet Explorer 6 par opérateur

(Cliquez pour agrandir)