Oui, pour lutter contre les grosses chaleurs – une blague de parisien sans nul doute -, la rédaction a investi dans une chambre frigorifique. Jusque là, rien de bien renversant me direz-vous. A cela près que le thermostat semble avoir quelques soucis avec les chiffres négatives, plongeant la pauvre rédaction dans un sinistre sommeil cryogénique, entraînant une incapacité totale de produire dans les moments-charnière de l’histoire d’or des tablettes tactiles. Ça a beaucoup plus de gueule que...

Lire la suite sur LesArdoises