Garmin, le constructeur de navigation GPS, a annoncé au Mobile World Congress 2010, deux nouveaux produits couplant téléphone et logiciel de navigation, dont un sous Android en association avec Asus.

Notre suprise a été grande quant à l’intégration d’Android 1.6 sur ce matériel. L’intégralité de l’interface graphique a été revue ainsi que l’expérience utilisateur afin de l’adapter à une utilisation réelle de navigation automobile et ceci a été fait avec grand succès.

Le form-factor est très appréciable et l’écran lumineux.  Le produit a été réalisé (comme son frère le Nüviphone A100, basé sur Windows) parla nouvelle entité Garmin-Asus.

Un ensemble d’outils, adaptés aux utilisateurs voyageurs viennent agrémenter les fonctionnalités de l’appareil, ce qui lui confère le statut de parfait outil nomade. La carte de la zone du pays sera préchargée. Il sera alors possible de l’utiliser en mode autoroutier, piéton ou transport en commun (des petites cartes supplémentaires pour 10 euros intégreront l’ensemble des réseaux de transports en commun des plus grandes villes). L’appareil disposera de la possibilité de se connecter aux services Garmin pour disposer de points d’intérêts supplémentaires.

L’appareil dispose de l’Android Market et d’une version modifiée du navigateur Internet, basé sur webkit, avec un apport du multitouch et de Flashlite (comme sur le HTC Hero). La version Android installée est bien une 1.6, mais Garmin-Asus a apporté de nombreuses modifications pour fournir, à quelque chose prêt, les mêmes fonctionnalités qu’un Android 2.1 !

L’avis sur l’appareil est très positif : le nüvifone A50 est très réactif, bien pensé, et Android a été parfaitement intégré !

La disponibilité en europe est prévu au début du second semestre 2010. Le tarif dépendra du pays et des services associés. Une rumeur nous parlait d’une disponibilité en France pour le mois de juillet.

D’ici quelques jours nous mettrons en ligne un test vidéo de l’appareil.