Les versions d’Android se sont enchainées depuis plusieurs mois, chaque version a apporté de nouvelles fonctionnalités mais également une refonte de l’interface utilisateur. Ce sont plutôt les propriétaires de Nexus ou encore les bidouilleurs adaptes de ROM qui ont du remarquer ces changements.

Un problème de guidelines pour les icônes ?

Matias Duarte est arrivé en mai 2010 dans l’équipe Android, ce n’était pas n’importe qui… Il venait tout simplement de quitter le poste de « Senior Director of Human Interface and User Experience » chez Palm. Il est arrivé au cours de la conception d’Android 2.3 alias Gingerbread, il avait eu peu d’impact sur cette version. Néanmoins, il a réellement commencé à améliorer l’expérience utilisateur dans Android 3.0 alias Honeycomb. Je ne sais pas si vous vous en souvenez tous, cette version était essentiellement conçue pour les tablettes. Il a donc eu un rôle essentiel, nous en avions même fait l’écho dans un article. C’est ensuite Matias Duarte qui a travaillé sur Ice Cream Sandwich, et le tout dernier Jelly Bean. L’OS a gagné en simplicité, les pratiques à suivre (guidelines) sont devenues bien plus suivies par les développeurs et il y a même eu un impact sur le hardware avec la disparition de certains boutons physiques. Bref, il est devenu très rapidement un membre incontournable de l’équipe Android.

Dans un échange avec notre collègue anglophone, Android Police, il est revenu sur l’interface de Jelly Bean. Une interface bien plus moderne et surtout unifiée, néanmoins il a déclaré que le travail était loin d’être terminé. L’interface utilisateur de Jelly Bean comporte encore des défauts, entre autres la gestion du mode « horizontale » qui serait bancale. C’est flagrant sur la Nexus 7, lorsque l’on tient la tablette en mode paysage.

Bref, un aveu de culpabilité ou un moyen de nous faire saliver, en tout cas Matias a annoncé qu’il n’a pu appliquer d’un tiers du travail qu’il a prévu de faire.