Ralph de La Vega, CEO de AT&T Mobility a déclaré dans une interview, qu’Android n’était pas encore arrivé au point d’intéresser la compagnie. Il n’est donc pas prévu pour l’instant qu’ils sortent un téléphone basé sur Android.

Le reproche à l’air de porter sur le nombre d’application créées par d’autres que Google est encore trop faible.

AT&T est très loin d’être la seule grosse compagnie de téléphonie mobile a attendre avant d’investir dans le système de Google : Sprint avait déjà déclaré que le système de Google « n’était pas prêt ». Verizon avait pendant ce temps rejoint la LiMo fondation sans faire de déclaration à propos d’Android.