Motorola croit dur comme fer sur Android. Vous le verrez dans les articles que nous publierons au retour en France, le constructeur cherche à prendre la tête de la course aux mobiles Android. Actuellement, on trouve en France le Dext avec Motorola et le Milestone en 2.0.1 normale. Voici maintenant 4 nouveaux téléphones, le Devour sera pour l’Amérique, le Backflip et le Quench sont attendus en Europe, de même que le 4ème pour lequel je n’ai pas encore d’information (il y avait trop de monde).

Voir : Le Motorola Quench bientôt disponible en Europe

Prises en main vidéos du Motorola Quench et du Motorola Backflip ainsi que nos premiers retours sur ces deux androphones.

Commençons par le Quench qui est le moins révolutionnaire. En effet, ce téléphone est le premier tout tactile sous Android de la marque. Ce mobile est là pour compléter la gamme de Motorola plutôt que de la révolutionner. Il vient se placer en concurrent des HTC Hero, Magic, Samsung Galaxy et autres téléphones de moyenne gamme. Il propose des caractéristiques « standards » :

  • écran 3.1″ en VGA
  • GPRS, Edge, 3G, 3G+
  • Wifi
  • GPS
  • USB et jack 3.5…

La particularité vient de l’ajout du clavier Swype en natif. J’ai essayé, et il est vrai que c’est très intéressant comme approche. Les premiers temps, il faudra se familiariser avec le principe. Pour ceux qui ne savent pas, il n’est plus nécessaire de lever le doigt, les touches sont sélectionner quand on change de direction en parcourant l’écran par lignes droites. Après quelques temps d’adaptation, le gain en productivité doit être intéressant. Le clavier tactile devient ainsi une vraie alternative et une approche différente du clavier tactile.

Pour la version d’Android, c’est la 1.5 qui est embarquée. L’explication est liée à Motoblur. Le portage de l’interface de Motorola n’est pas encore complet pour 2.1. Par contre dès quelle le sera, les différents mobiles dont le hardware est compatible seront mis à jour. Le Dext faisant bien parti de cette fournée.

Voici une vidéo qui illustre cette description :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Le deuxième téléphone évoqué est bien plus ambitieux, c’est le BackFlip.

Pour les caractéristiques, la remarque du mobile précédent est valable, il est standard et on retrouve les mêmes caractéristiques que sur le Quench. Par contre, l’innovation vient du form-factor et il est important de s’y arrêter.

Comme vous le voyez sur la photo, ce mobile est en deux parties, séparées par charnière. Sur une partie se trouve l’écran, sur l’autre le clavier. habituellement, un mobile à clavier propose un système coulissant, ici c’est une méthode complètement différente. Une fois le téléphone refermé, la face est l’écran et le clavier est le dos. Et lorsque qu’on déplie l’ensemble, on se retrouve avec écran et clavier du même coté.

Le résultat permet d’offrir un clavier avec des touches réellement très grandes. Comme on le voit sur la photo, le flash et l’appareil photo normalement au dos passent à l’avant. Malheureusement, il n’est pas prévu d’utiliser cette particularité pour faire de la visio. Le clavier en démonstration est QWERTY mais sera bien sur AZERTY en France. Les touches ressemblent au Milestone. Le clavier semble étanche, espérons qu’il l’est réellement pour jouer son rôle de dos.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

On pourrait penser que l’innovation s’arrête là, mais ce serait une erreur. En effet, déplié, le téléphone permet d’accéder sur le dos de l’écran à un petit touchpad.

Pour ma part, je ne parlerai pas de touchpad vraiment. Je laisse ce terme au dispositif des ordinateurs. Celui là s’apparente plus à une flèche directionnelle tactile. Comme vous le verrez dans la vidéo, l’expérience s’approche plus de cela. Au final, l’idée est intéressante et résout le problème du doigt qui cache le point qu’il sélectionne. Pour cette fois il y a deux vidéos.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid