Voilà les deux smartphones qui s’entre-choquent et ne laissent personne indifférent. Le Samsung Galaxy S3 est disponible depuis le mois de mai, tandis que l’iPhone 5 vient tout juste de débarquer dans nos contrées. Pourtant, jamais deux smartphones si opposés « de nature » n’ont pu être aussi « proches ». Si vous hésitez entre ces deux smartphones, dites vous au moins que vous n’êtes pas le seul.

D’un côté, nous avons le Galaxy S3 doté d’un écran 4,7 pouces et d’une définition de  1280 par 720 pixels, et qui intègre Android 4.0.4 alias Ice Cream Sandwich (bientôt Jelly Bean) ainsi qu’une suite logicielle « Samsung ». De l’autre, l’iPhone 5 et son écran 4 pouces, sa résolution 1136 par 640 pixels, le tout intègre iOS 6.0.

J’ai eu l’occasion de prendre en main l’iPhone 5 ce week-end à l’Apple Store Opera. On ne peut pas enlever à Apple ce goût de la finition, la finition aluminium anodisé à l’arrière est très agréable en main, même si je suis persuadé qu’elle sera très sensible aux rayures et traces de doigts. Enfin, j’ai été agréablement surpris par le poids de l’appareil, plus léger que l’iPhone 4S pourtant plus petit. Néanmoins – peut-être que je suis trop habitué aux téléphones larges Android – j’ai été désorienté par cet écran très long, cela paraît même étrange lorsque l’on est habitué à des écrans aux formats 4/3 ou 16/9ème – l’iPhone 5 est au format 16/9ème, comme le Galaxy S3 (excepté que le S3 possède +18% en largeur et en longueur). Sur l’iPhone 5, cela donne une impression d’étirement, c’est même assez frustrant. En effet, j’avais envie de l’élargir – comme une sensation de malaise que l’on veut absolument corriger. Enfin, le GS3 était déjà très mince, l’iPhone 5 l’est encore plus.

Côté performances, je vous avoue que les architectures et les deux systèmes sont tellement différents, que l’un surpasse l’autre dans un test, puis dans un autre test – c’est l’inverse. D’un côté nous avons le SoC Samsung Exynos 4 Quad doté de quatre cœurs gravés en 32 nanomètres, cadencé à 1,4 GHz et basé sur une architecture ARMv7. De l’autre, l’Apple A6, double-coeur, gravé en 32 nanomètres, à priori cadencé à 1 Ghz le tout basé sur une architecture ARMv7.

Constat après avoir regardé trois vidéos de « drop test » : les deux peuvent se casser en tombant !

Pour les performances graphiques, ça se « vaut » aussi. L’architecture du Galaxy S3 intègre un ARM Mali-400 MP4, quadruple-coeur. Tandis que l’Apple A6 utilise une puce triple coeur basée sur la technologie de Samsung.

Même les capteurs photos se valent, le capteur de l’iPhone 5 de 8 mégapixels est fabriqué par Sony et à priori personnalisé par Apple. Tandis que le Galaxy S3 possède également un capteur de 8 mégapixels, fabriqué par la firme elle-même.

iPhone 5Samsung Galaxy S3
4 pouces4,7 pouces
1136 x 640 pixels1280 x 720 pixels
326 ppi306 ppi
RetinaSuper AMOLED Plus HD
Apple A6 - double coeur Samsung Exynos 4412 - quadruple coeur @ 1,5 Ghz
1 Go de RAM1 Go de RAM
16 / 32 / 64 Go d'espace disque16 / 32 / 64 Go d'espace disque + lecteur de carte microSD
8 mégapixels avec flash LED8 mégapixels avec flash LED
Connecteur LightningmicroUSB
112 grammes133 grammes
123,8 x 58,5 x 7,6 mm136,6 x 70,6 x 8,6 mm
679 euros (16 Go)500 euros (16 Go)

Je vous invite à consulter les dizaines de vidéos de comparaison entre les deux appareils. Je ne serai pas objectif en les comparant, néanmoins je pense qu’il est essentiel de multiplier ces sources et d’aller les prendre en main en magasin, pour se faire sa propre opinion et développer son esprit critique.

Même Motorola trolle en comparant Plans (iOS 6) et Google Maps (Navigation)
Vous avez d’autres photos / vidéos / récits de comparaison ? Je mettrai à jour l’article au fur et à mesure !