Les écrans à encre numérique ont déjà montré leur efficacité sur les ebooks, comme le Kindle ou d’autres liseuses spécialement conçues pour la lecture. Néanmoins, la technologie évolue et comble de plus en plus ses défauts : fréquence d’image, réactivité du tactile, etc.

Tout en gardant ses avantages qui lui sont propres, la faible consommation électrique et l’écran « passif » qui lui permet un meilleur rendu en plein jour. Cette technologie tente de reproduire l’apparence d’une feuille imprimée et qui, comme le papier, ne nécessite pas d’énergie pour laisser un texte ou une image affichée – mais simplement de la lumière externe.

C’est une technologie qui pourrait être combinée aux technologies LCD classique, pour pouvoir profiter de tous les avantages de ces deux technologies sans les défauts bien entendu. On pourrait également la retrouver dans les technologies d’écran souple, pour continuer à se rapprocher de l’apparence du papier.

Onyx, un téléphone conçu en Chine pour Onyx International qui vient de montrer un prototype sous Android qui utilise cette fameuse technologie, E Ink. Pour le moment, le résultat est encourageant mais ne permet de commercialisation « dans l’état », l’interface doit être revue pour s’adapter aux spécificités de l’écran, et la technologie doit évoluer pour afficher des nuances de gris qui permettront d’afficher des images.

Source : ARM-Devices