Petit rappel des faits : Apple a récemment perdu un jugement contre Samsung en Grande-Bretagne, et a été condamné par le juge à publier une déclaration sur son site web afin de faire part de cette défaite. A l’époque, le juge chargé de l’affaire avait donné tort à Apple car les produits Samsung n’étaient pas aussi « cool » que les produits de la marque à la pomme, et ne pouvaient donc pas engendrer la confusion dans l’esprit des acheteurs potentiels.

 

apple samsung declaration

Suite à ce verdict, Apple avait choisi de « jouer au malin » avec la justice britannique : Non seulement la déclaration en question avait été cachée derrière un lien soigneusement placé pour qu’aucun visiteur du site ne tombe dessus… Mais en plus Apple avait rédigé la déclaration en la tournant à son avantage ! En effet celle-ci stipulait que oui, Samsung a gagné ce procès, mais que d’autres tribunaux donnaient plutôt raison à Apple. 

apple samsung declaration

Cette façon de faire n’a pas vraiment plu au juge britannique et ce dernier vient de donner 48 heures à Apple pour remplacer la déclaration actuelle par un simple « Non, Samsung n’a pas copié nos produits ». De plus, celle-ci doit être visible sur la page d’accueil du site britannique de Apple (et non pas via un lien), en police Arial, avec une taille de caractères minimale de 11pts, et ce jusqu’au 14 décembre ! On est curieux de voir ça !

Source