Dans le but d’enrayer le marché noir de téléphones mobiles, l’Association Canadienne des Télécommunications Sans fil vient d’annoncer la mise en place d’un système empêchant l’utilisation des appareils déclarés volés.

Une liste de téléphones volés au Canada

Elle avait qu’à lire son journal sur son téléphone 😉

L’Association Canadienne des Télécommunications Sans fil (ACTS ou CWTA en anglais) est l’autorité qui gère le développement du sans fil au Canada. Elle regroupe les différents partenaires de l’industrie (opérateurs, constructeurs, …) et encadre l’usage des technologies sans fil sur l’ensemble du territoire Canadien. C’est cette association qui est, entre autres, à la tête d’initiatives comme la transférabilité des numéro sans fil d’un opérateur à l’autre ou le Recycle Mon Cell.

Cette semaine l’association a annoncé la mise en place d’un système qui regroupera les identifiants des téléphones déclarés comme volés ou perdus. Tous les opérateurs sans fil Canadien devront valider l’identifiant (IMEI – numéro à 15 chiffres, unique à chaque appareil) avant d’autoriser le téléphone à se connecter. Il sera donc impossible d’utiliser un mobile dont l’IMEI est présent dans cette liste noire. À défaut de retrouver votre cher appareil, vous pourrez au moins faire ch*** le voleur qui n’en tirera rien 😉

Si jamais vous êtes victime d’un vol (ce que l’on ne vous souhaite pas), il vous suffira de contacter votre opérateur et lui fournir votre IMEI. Ce dernier sera alors ajouté à la liste des « telefona non grata » sur un réseau mobile Canadien. C’est simple, on espère que ce sera efficace.

L’ACTS reprend ici le principe de l’IMEI DB mis en place par le GSMA. Ce qui va permettre à la liste Canadienne d’être disponible aux autres opérateurs dans le monde (et inversement). Empêchant ainsi votre appareil volé de se connecter dans d’autres pays.

Le système sera actif à partir de ce 30 novembre.

Le communiqué nous signale également que les États-Unis vont bientôt emboîter le pas, ce qui est une condition nécessaire pour une pleine réussite de l’initiative Canadienne. Nous espérons qu’ils ne vont pas trop traîner.

Source