D’autres pays pourraient également être concernés.

Même si l’annonce prévue par Google à New York, à cause de l’ouragan Sandy, a été annulée, elle a tout de même réussi à avoir un effet Wow. Outre les fonctionnalités introduites par Jelly Bean deuxième du nom, c’est bien le prix qui en a marqué plus d’un. A seulement 299 € pour du 8 Go et 349 € pour du 16 Go, Google casse les codes du haut de gamme et de ses prix élevés. Parmi les pays à pouvoir en bénéficier via le Play Store, il y a bien évidemment les Etats-Unis, le Canada ou la France. Mais certains pays frontaliers comme la Belgique ou la Suisse ont été oubliés (n’hésitez pas à signer cette pétition si vous êtes en Suisse).

Il reste alors une deuxième solution : passer par les distributeurs où c’est LG qui reprend la main (Google étant ici en territoire inconnu). Nous l’avons vu il y a quelques jours, Phone House Espagne a refusé d’ajouter à son catalogue le téléphone, car il était vendu à 599 €. Mais pire selon des informations obtenues aujourd’hui par AndroidWorld, LG a tout simplement décidé d’annuler la commercialisation en Belgique et aux Pays-Bas. La raison ? Face à la demande très importante dans les premiers pays, le coréen préfère allouer tout son stock plutôt que voir des problèmes d’approvisionnements se généraliser.

« Nous aimerions vous tenir au courant des derniers développements du smartphone Nexus 4. Le Nexus 4 est un smartphone excellent qui combine aussi bien le meilleur du software Google et du matériel de LG ; la demande pour l’appareil est d’ailleurs considérable, partout dans le monde. Par conséquent, il a été décidé de ne vendre le LG Nexus 4 que dans un nombre limité de pays, et malheureusement les Pays-Bas et la Belgique ne font pas partie de ces pays. » via lesoir.be

L’explication de LG semble tout à fait bancale et pourrait venir d’ailleurs. Avec un tarif de 299€/349€ LG ne gagne rien et par conséquent il lui est impossible de proposer le même prix, sachant que des intermédiaires viennent se rajouter. Aux Pays-Bas, l’Optimus S sera prochainement mis à la vente avec des caractéristiques similaires au Nexus 4. LG ne voulant pas cannibaliser les ventes de ce téléphone (qui devrait se trouver aux alentours des 500€), pourrait avoir volontairement choisi d’écarter le Nexus 4. Ce pays n’ayant pas de connectivité LTE, l’Optimus G n’a que peu d’intérêt également.

Il est donc regrettable que Google et LG ne proposent le Nexus 4 que dans certains pays. La stratégie du prix de vente aussi faible a  aussi ses limites.