CRTCDu 13 Novembre au 3 Décembre, le CRTC lance une consultation pour l’établissement d’un code dans la téléphonie mobile. Le but est d’établir une norme quant à la clarté et le contenu des services sans fil.

 

Le Conseil de la Radiodiffusion et des Télécommunications Canadiennes est l’instance publique qui veille à ce que les systèmes  de radiodiffusion et de télécommunications répondent aux besoins des consommateurs canadiens. Il paraîtrait que  les contrats et offres de téléphonie mobile prêtent à confusion. Sans déconner !? De nombreuses plaintes ont décidé l’organisme à s’intéresser à ce pan obscur (dans tous les sens du terme) de l’industrie.

Le CRTC vient de lancer une grande consultation pour l’établissement d’un code devant faire le ménage dans tout cela. L’objectif est de rendre les offres et contrats clairs, d’éviter de s’arracher les yeux sur les petits caractères, de relire 10 fois la phrase pour se demander s’il n’y a pas une crosse avec la sémantique, [ajouter vos petits tracas ici], etc …. Bref, le CRTC prend soin de vos nerfs, avec une promesse de calme et de zénitude lorsque vous irez renouveler votre prochain contrat (on peut toujours rêver). Petite vidéo présentant le projet :

Le CRTC a déjà  listé 11 éléments qui selon eux devraient faire partie de cette charte :

  • La clarté des modalités de contrat
  • Les modifications aux contrats de services sans fil
  • L’annulation, la fin et le renouvellement du contrat
  • L’exactitude des prix annoncés
  • Les forfaits
  • La notification de frais additionnels
  • Les politiques de protection de la vie privée
  • Les garanties associées à l’équipement et questions connexes
  • La perte ou le vol d’équipement
  • Les dépôts de garantie
  • Le débranchement

Tous ces éléments sont à débattre ainsi que leur contenu. Amis Canadiens, nous ne pouvons que louanger ce genre d’initiative. Nous avons la chance de pouvoir faire changer les choses (ou tout du moins en partie), profitons-en ! Je vous conseille fortement de vous inscrire sur le site et de donner votre avis (je suis sûr que vous avez beaucoup à dire ;-)).

Source