C’est une véritable propagande au sein même de Facebook, la firme est bien décidée à prendre enfin le virage Android. Après avoir privilégié iOS (iPhone), Facebook prépare depuis plusieurs semaines une version native du client Android.

Mangez-vous du paté Android ?

Aujourd’hui, Facebook a décidé de faire la promotion d’Android auprès de ses employés. En effet, les calculs étaient mauvais chez Facebook. La plupart des employés tournent sous iOS, Facebook orientait donc son développement autour d’iOS. Heureusement pour nous, Facebook se sent déconnecté de la réalité, avec une ratio iOS/Android à contre-courant. Ils ont négligé une grosse partie de leur utilisateurs. Par exemple, le client Facebook pour Android est bugué et fonctionne encore en grande partie en HTML5, les performances en prennent donc un coup.

Ils ont donc lancé une véritable campagne de propagande nommée « droidfood » pour encourager les salariés à utiliser un téléphone Android.

Côté développement. Les employés de Facebook doivent tous utiliser une version beta de Facebook pour récolter facilement de nombreux retours sur l’application. Dans cette version de développement, il est possible de secouer son téléphone « Rage Shake » pour envoyer automatiquement des rapports à l’équipe de développement. Quoi de mieux que 4000 beta-testeurs sans débourser un seul centime (ou presque) ?

Bref, cette prise de conscience n’arrive pas que chez Facebook, de nombreux éditeurs essayent de rester « connectés » au marché en évitant de créer une fracture dans les cycles de développement. C’est le cas chez Gameloft qui essaye coûte que coûte de sortir les jeux en même temps sur les deux plateformes, c’est loin d’être gagné.

Le client natif Facebook devrait arriver très bientôt. Les indices se multiplient.