Bonne nouvelle, Motorola Europe semble réactif !

Les mises à jour et Android, deux mots qui ont parfois du mal à cohabiter. A l’heure actuelle, Gingerbread est encore la version dominante, avec plus de 54% des connexions sur le Play Store. Or cette version du système date d’il y a deux ans maintenant ! Certes Ice Cream Sandwich a réussi à creuser son trou (25,8%), mais Jelly Bean sorti en juin ne dépasse toujours pas les 3%. La faute à des mises à jour extrêmement lentes et des constructeurs qui proposent encore leurs nouveaux smartphones sous Ice Cream Sandwich (Sony, Motorola…).

D’ailleurs parlons de Motorola Mobility, cette entreprise a été rachetée en août 2011 par Google et a toujours eu beaucoup de retards sur les mises à jour (d’autant plus si l’on compare Motorola USA et Motorola Europe). Les nouveaux modèles présentés à la rentrée 2012 n’ont pas encore la signature Google, car le cycle de développement d’un terminal est situé entre 12 et 18 mois, et sont livrés sous Ice Cream Sandwich : le RAZR HD et le RAZR i.

Le fabricant l’avait promis : Jelly Bean devait arriver avant la fin de l’année. Un vent de fraicheur (nommé Google) semble avoir balayé les vieilles habitudes de l’américain, car les possesseurs du téléphone reçoivent aujourd’hui même Android 4.1.1. Outre les nouveautés comme le Project Butter, les notifications améliorées, la reconnaissance vocale hors ligne, Google Now… Motorola apporte son lot de nouveautés. La principale, et non des moindres, le support de la « 4G » (ou plutôt LTE) qui pourra être utilisée dès le 19 novembre à Lyon.

Certes il ne s’agit pas de la version 4.1.2, qui permet d’utiliser à un doigt les nouvelles notifications ou de la toute récente 4.2, mais Motorola semble avoir changé, passant de bonnet d’âne à l’un des meilleurs élèves.

Crédit photo