Dell se tourne vers Windows 8, en délaissant Android et le marché des smartphones.

jeff-clarke

Le marché des smartphones est extrêmement concurrentiel et se révèle être lucratif pour une infime partie des acteurs (Apple et Samsung étant les deux leaders dans le domaine), tandis que les autres bataillent pour maintenir leur part de marché. Dell est l’un des premiers à lâcher prise, en annonçant deux nouvelles de taille : l’abandon de l’activité smartphones et d’Android. Plus précisément, aucun terminal ne sera mis en vente en 2013, Dell décidera par la suite de modifier sa stratégie.

Le geste de Dell est courageux, dans la mesure où le marché des smartphones devrait voir ses ventes atteindre la somme de 150,3 milliards de dollars en 2014 selon MarketsandMarkets. Dell a reconnu ne pas posséder les moyens nécessaires pour rivaliser avec les plus grands du secteur. Il faut dire que même des acteurs dont la téléphonie est le coeur de métier n’arrivent pas toujours à obtenir des résultats financiers positifs.

Jeff Clarke, qui participait à la Dell World conference indiquait hier :

« Il faut faire beaucoup d’investissements pour réussir ».

« Amazon vend des livres et Google l’intègre dans ses recherches. Jusqu’à présent, nous n’avons pas pu trouver la manière de construire un business sur Android. »

« Cela ne veut pas dire que nous avons complètement abandonné Android. Vous devriez venir voir ce qu’il y a dans nos laboratoires. »

Les différents terminaux sortis par l’entreprise américaine (Streak, Aero, Thunder…) n’ont pas réussi à trouver leur public et face à un Samsung ou un Apple qui sont très populaires, il est difficile de se différencier. Dell préfère donc se tourner vers Windows 8, qui se rapproche plus des racines de l’entreprise.

La suite au prochain épisode avec peut-être des terminaux Android révolutionnaires !

Source : Forbes