Nokia a lancé ce matin (ou au milieu de la nuit pour les deux-tiers de l’équipe Frandroid) le N97.

Je dois dire que les yeux dans la brume, j’ai d’abord mal réalisé les forces de cet appareil. Je me suis simplement dit que c’était un N-Serie de plus, sous Symbian, comme toujours, et je me suis recouché non sans un certain sentiment de m’être levé pour rien.

Mais avec la lumière du matin, les choses apparaissent sous un autre jour. Il faut voir les choses en face, le N97 vaut son pesant de cacahouètes.

Bien plus laid que l’iPhone, il a l’air quand même mieux que le G1. Mais surtout, il va au fond de ses fonctionnalités. Destiné au web, il est doté d’un clavier physique adressant donc le même public que le G1, désireux d’être efficace même en situation de mobilité. A tel point qu’Éric Dupin le qualifie d’hybride entre netbook et smartphone
D’autres font la comparaison avec l’iPhone et tranche sans appel en faveur du N97 tant il répond point par point aux manques de l’iPhone.

Au final, que constate-t-on ?

Un grand constructeur a les capacités de fournir un téléphone sans défaut hardware majeur, avec un OS à peine maquillé pour avoir l’air neuf.

C’est un téléphone qui se vendra probablement au moins autant que l’iPhone, mais quelle leçon peut-on tirer de cela concernant Android ?

Le G1 n’est qu’un essai d’un petit constructeur qui monte et qui n’avait jamais eu d’expérience avec un autre OS que Windows Mobile. Il ne répond que partiellement aux attentes de ceux qui ont cru dans Android. Il ne fera pas plus de vente que le N97 ou que l’iPhone. Mais finalement, ce n’est pas grave car Android est destiné à adresser tout type de téléphones.

On entend souvent dire que c’est conçu pour le web, mais ce n’est pas vrai. Android est conçu pour les applications tierces, ce qui n’est pas véritablement le cas des concurrents. Il est donc amené à prendre une part de marché importante via plusieurs téléphones sur plusieurs marchés différents.

Il faut donc relancer le débat sous sa problématique première : ce n’est pas une bataille entre l’iPhone, le N97 et le G1, c’est une bataille entre Android, Mac Os et Symbian.