L’entreprise française présente son produit comme une « véritable révolution d’Android sur la TV ».

archos_tv_connect_intro_en

Archos nous avait prévenu : l’entreprise française présentera un « produit inédit qui apporte de nouveaux usages Android sur les écrans de télévision » au salon CESAlors même que le salon n’est toujours pas ouvert à la presse, voilà que la PME française vient de nous présenter son nouveau bébé sous Android : la TV Connect. Pas de Google TV (basée sur Android), mais bien une base d’Android 4.1 (Jelly Bean) remodelée pour les besoins des télévisions. Seul hic… le Google Play Store affichera des applications optimisées pour les tablettes et non pas pour les télévisions (même si, il est vrai, il y a en a très peu).

Contrairement à la Google TV qui se décline sous la forme d’une box (comme celle de Sony) ou directement dans les télévisions, Archos fait quelque chose de plus osé. Il s’agit d’un « boitier » qui se fixe en haut d’un écran plat, un peu comme une caméra. C’est d’ailleurs l’une de ses caractéristiques, car la webcam HD vous permettra de communiquer avec vos amis via Google Talk, Skype… Si toutefois le système est éteint, Archos a pensé à une astuce très simple : se servir d’une LED de notification qui s’illuminera.

TV_Connect_on_TV

Sans plus attendre, voici les caractéristiques de ce boitier :

  • Processeur double-coeur cadencé à 1,5 GHz (à priori du Texas Instruments)
  • Mémoire interne de 8 Go
  • Mémoire vive de 1 Go
  • Lecteur de carte microSDHC (jusqu’à 32 Go)
  • WiFi
  • Port Ethernet
  • Webcam HDMini HDMI
  • Port USB
  • Dimensions : 235 x 105 x 34 mm

4-4-plugnplay

Archos ne règle pas le problème des télécommandes, mais il est difficile de faire mieux pour le moment. Pour contrôler l’Archos TV Connect, vous aurez donc à disposition une manette améliorée nommée « TV Touch Remote » contenant des joysticks, divers raccourcis, mais aussi un clavier complet. Chose très intelligente : l’intégration du mapping comme sur la GamePad. L’absence du tactile n’est donc pas un problème, car vous jouerez sans aucun problème à des jeux qui n’ont pas initialement été pensés pour !

TV_touch_remote

Tout comme sur les tablettes de la marque, on retrouve l’application MediaCenter, qui décode pratiquement tous les formats audios et vidéos existants. Les connectivités WiFi et Ethernet permettent de streamer sans aucun problème du contenu via différents protocoles comme l’uPnP, Samba ou en DNLA. Malheureusement le Picture-in-picture (afficher à la fois l’interface d’Android et la télévision) ne semble pas intégré, ce qui pénalise énormément le concept. En effet, des nouveaux usages apparaissent comme la possibilité de « twitter » tout en visionnant un programme en direct… mais l’Archos TV n’est pas (encore) le produit pouvant répondre à ce besoin.

L’Archos TV consiste donc à porter l’interface tablette d’Android sur une télévision. Ici pas de tactile, mais une partie boitier contenant une webcam et de l’autre un joystick amélioré contenant des boutons analogiques, ainsi qu’un clavier. Certes ce n’est pas une révolution, mais le concept est intéressant. Nous serons présents au CES et cette Archos TV a déjà éveillé notre curiosité !

La commercialisation est prévue pour le mois de février, avec un prix de lancement de 129 € : correct, mais un peu cher face aux box des opérateurs toujours plus performantes.