Un des avantages concurrentiels du fabricant HTC sur le marché des smartphones « Android » est sans doute son interface HTC Sense. En effet, cette interface maison conçue pour le système au bugdroid permet d’aller bien plus loin dans la personnalisation d’Android et complète l’offre logicielle embarquée de base sur le téléphone. Dans la communauté des bidouilleurs, de nombreuses personnes se sont amusés à reprendre cette interface pour pouvoir en profiter sur d’autres androphones. Malheureusement ce n’est pas au goût de HTC qui a décidé de réagir et combattre ce « fléau ». 

htc_cracking_down_01

Attention, si vous êtes un bidouilleur de ROM adaptés de l’interface HTC Sense, vous devriez vous méfier de la marque taïwanaise. En effet, HTC vient d’envoyer des avocats à plusieurs membres de la communauté Android, notamment le site HTCRUU.com. Ce dernier a été contacté par HTC pour supprimer toute allusion à « HTC Sense » et à supprimer l’accès aux ROM « incriminées ». HTC veut pouvoir protéger sa propriété intellectuelle qui reste un argument d’achat de smartphones HTC pour beaucoup d’utilisateurs.

 

 

 

Il ne faut cependant pas s’alarmer aussi vite, ces mesures semblent assez ciblées. De plus, HTC a promis de mettre en place plus de « sécurité » en particulier avec la nouvelle gamme de smartphones HTC dont le fameux M7.

Si l’affaire vous intéresse, vous pouvez consulter l’échange d’e-mails entre HTCRUU et les avocats de HTC.