Le président du conseil d’administration de HP a enfin démissionné. Ray Lane est remplacé temporairement par Ralph Whitworth, autre membre du conseil d’administration. Ray Lane n’est pas le seul à partir, deux autres membres du conseil d’administration ont également quitté leur poste.

2013_04_05_07_52ray_lane

Ray Lane

Hewlett-Packard (HP) n’est plus le géant des ordinateurs personnels. Depuis plus de trois ans, la marque américaine paye son manque d’innovation dans un secteur en bouleversement. 

Les actionnaires réagissent donc plutôt bien à l’annonce, la plupart en veulent toujours à Ray Lane d’avoir écarté l’ancien directeur, Mark Hurd. C’est également Ray Lane qui est à la base du recrutement de Leo Apotheker. Vous savez… Leo Apotheker. Ce directeur qui avait décidé de stopper le développement de WebOS et des appareils qui supportaient cet OS. C’est également ce directeur qui avait redéssiné toute la stratégie de HP, en voulant céder l’activité de ventes de PC.

De plus, Ray Lane est à la base du rachat d’Autonomy, un éditeur britannique de logiciels payé plus de 10 milliards de dollars en 2011. Malheureusement, l’entreprise Autonomy avait gonflé ses comptes avant le rachat, ce qui a valu à HP d’absorber de grosses pertes.

The Women's Conference

Meg Whitman

Depuis, HP est dirigé par Meg Whitman, elle a été directrice d’eBay pendant plus de 10 ans.

Bref, une bonne nouvelle pour Hewlett-Packard (HP).