Le fabricant japonais Sharp, spécialisé dans les écrans, aurait accepté un accord avec Samsung Electronics, rival historique de l’entreprise nippone, dans le cadre d’un redressement sur trois ans.

Sharp-Logo

Le groupe qui a failli déposer le bilan l’année dernière, se retrouve une fois de plus dans une situation financière critique, surtout après avoir annoncé hier une perte nette de 545,35 milliards de yens (4,14 milliards d’euros) sur l’exercice fiscal 2012-2013.

Sharp perd de l’argent et en doit également puisqu’il ne dispose plus que de quelques mois pour sauver l’entreprise. Le groupe devra en effet rembourser dès septembre des créances de 200 milliards de yens (1,5 milliard d’euros) empruntés en 2012 à deux banques japonaises. C’est pour faire face à ce remboursement que la société a décidé d’hypothéquer son siège social, les usines qui produisent les écrans de l’iPad et de l’iPhone, supprimer 10 000 emplois ainsi que de céder des usines en Chine, au Mexique et en Malaisie. Les mauvais résultats ont également conduit au limogeage du PDG du groupe Okuda Takashi, en poste depuis près d’un an, par son vice-président Takahashi Kozo.

Sharp produira les écrans du nouvel iPhone

Seulement voilà, Apple qui aurait réduit ses commandes à Sharp, place l’entreprise dans une situation délicate. Le Japonais, qui serait sur le point de lancer en juin la production d’écran pour le prochain iPhone selon Reuters, a tout de même accepté de passer un accord avec Samsung, son principal rival. Sans oublier que le coréen doit prendre une participation de 3 % dans Sharp, suite à un accord signé en mars, en échange d’un investissement de 10,3 milliards de yens (85 millions d’euros) effectué dans le groupe.

Sharp, qui produit des écrans IGZO, réputés pour leur basse consommation d’énergie, pense que cette coopération avec Samsung, qui utilise des écrans OLED, sera complémentaire, avait indiqué Takahashi il y a quelques semaines. Reste à savoir si cette nouvelle collaboration entre les deux rivaux asiatiques aura un impact sur la relation entre Sharp et Apple à l’avenir.