Une PME californienne du nom de Atheer Labs, a présenté hier des lunettes intelligentes censées concurrencer les Google Glass. 

dsc04965

Les Google Glass (voir nos impressions) n’ont qu’à bien se tenir. Après les lunettes connectées de la société Recon dont nous avions parlé il y a quelques jours, c’est au tour d’une start-up californienne de vouloir rivaliser avec les montures du géant du web.

Atheer Labs a mis au point un prototype tournant sous Android, qui permet à celui qui le porte de voir et manipuler dans l’air des objets ou des plans virtuels en trois dimensions. L’entreprise, qui se situe elle aussi à Mountain View, à deux pâtés de maisons du siège de Google, a présenté hier son produit à l’AFP. Elle a fait une démonstration où l’appareil scannait un plan virtuel lorsque son utilisateur tournait la tête.

A terme, ses créateurs envisagent qu’il puisse permettre d’optimiser l’expérience de réalité augmentée. Le projet devrait en principe évoluer pour permettre de voir des photos s’animer, comme dans le monde de Harry Potter, ou des messages spéciaux flotter dans les vitrines des magasins. Souliman Itani, co-fondateur et directeur général d’Atheer, évoque un usage d’Internet en immersion, où « la technologie devient suffisamment intelligente pour s’enrouler autour de vous« . Il a ajouté que la plateforme mobile en 3D “change fondamentalement la manière dont les gens accèdent à des informations« , avec une interface « qui peut être contrôlée par des gestes naturels et des mouvements« , a-t-il commenté.

La société dit aussi travailler sur un système de contrôles vocaux. Mais Atheer, qui se veut concurrent des Google Glass, ne pense pas non plus avoir d’appareil prêt pour le public avant l’année prochaine. Comme celles de Google, ses lunettes utilisent Android comme système d’exploitation et devraient se connecter à Internet via un réseau sans fil (WiFi) ou un réseau de téléphonie mobile par le truchement du Bluetooth.