L’application de partage de dossiers utilisable sur Facebook s’apprête aujourd’hui à faire sa première apparition officielle. Baptisée Pipe, elle permet de partager des fichiers d’une taille pouvant monter jusqu’à 1 Go.

Facebook Pipe

Les solution de stockage en cloud avec option de partage de dossiers ont beau être nombreuses, et pour la plupart gratuites dans leur version de base (2 Go chez Dropbox, par exemple), tout comme des solutions d’envoi de fichiers lourds, nombre d’utilisateurs ne savent pas comment envoyer des documents excédant la taille maximale autorisée par leur boite email. Facebook, largement utilisé comme système de partage via sa messagerie, proposera aujourd’hui une application tierce Pipe assurant un service de partage de fichiers.

Le compte à rebours est en route : à 15 h ce mercredi, Pipe sera officiellement disponible. L’application au logo emprunté aux tuyaux du monde de Super Mario est directement intégrée à Facebook, et fonctionnant évidemment auprès des seuls contacts de l’utilisateur inscrits sur le réseau social. Le réseau de Mark Zuckerberg assure que ce service est sécurisé, dans la mesure où il fonctionne de pair à pair, c’est à dire sans transit via un serveur. Tout cela est valable dans le cas de l’envoi d’un fichier à un contact connecté. S’il est hors-ligne, il reste toutefois possible de lui envoyer un fichier, qui sera alors stocké dans un « casier » personnel dans la limite de 100 Mo, le nombre de casiers en question n’étant pas limité. Pour l’envoyeur, rien de compliqué : l’application fonctionne en drag and drop, c’est à dire par un glisser / déposer dans le « pipe », lui-même accessible dans la section Applications de Facebook.

Pipe

Incluse à Facebook mais sans stockage de données à l’intérieur d’un compte personnel, les données étant directement envoyées à l’ordinateur du contact concerné, l’application Pipe sera disponible dans le courant de l’après-midi, et ce gratuitement. Pour ceux qui ne jurent pas uniquement par le réseau social, pensez tout de même à des solutions alternatives qui ne demandent pas au destinataire d’être présent devant son ordinateur en cas d’envoi de données ! Notez qu’une version mobile de l’application ne semble pas encore prévue…