LG s’apprête à revoir sa stratégie marketing pour la fin de l’année 2013, notamment via le rebranding de ses terminaux haut de gamme. Il se pourrait fort que les plus sophistiqués de ses smartphones perdent ainsi leur appellation « Optimus ».

LG Optimus G

L’Optimus G de LG.

Le meilleur ne sera-t-il plus réservé au haut de gamme ? C’est bien ce que signifie Optimus, mention apposée à tous les smartphones de LG, du plus haut de gamme au plus simple. La marque Coréenne s’apprêterait à déposséder ses terminaux premium de ce nom.

Si les terminaux premium de LG se passent de l’appellation Optimus, il n’est pas pour autant question d’abandonner totalement ce nom qui caractérise la marque depuis plusieurs années, et accompagne tous ses terminaux Android. Selon Chosun.biz, la mention Optimus ne concernera plus que les androphones de milieu et entrée de gamme. L’idée serait bel et bien de différencier les plus perfectionnés des terminaux LG (un Optimus G, par exemple) de séries moins ambitieuses (les Optimus L II, pour ne citer qu’eux).

Un choix, bien qu’encore à confirmer par le coréen, qui semblerait justifié par les dernières péripéties de LG. La marque s’est en effet illustrée dans la conception du Google Nexus 4, le smartphone de Mountain View faisant partie des favoris du moment, notamment en raison de son excellent rapport qualité-prix, sans compter sa position idéale pour les amateurs d’Android Stock et de mises à jour en avant-première. De fait, LG a démontré qu’il était capable de proposer des produits intéressants, loin de produits plus discutables (l’Optimus Tab ou l’Optimus 3D, par exemple). Voire de proposer un Nexus 5, dont il n’a pas démenti la conception…

Pour les vendre, un nouveau nom pourrait permettre à LG de se différencier au mieux de ses concurrents, tel l’autre coréen du marché, Samsung, qui a su imposer sa marque Galaxy auprès du grand public. Et de proposer des séries unifiées par gammes de prix, incluant probablement smartphones et tablettes, afin de mieux poursuivre sa stratégie de (re)conquête du marché international. Rappelons à ce titre que pour le premier trimestre 2013, LG était 4ème constructeur mondial avec 16,2 millions de terminaux livrés (4,3 % du marché) contre 13,7 millions de téléphones livrés au premier trimestre 2012, soit 3,6 % du marché (chiffres Strategy Analytics).