L’agence Phéromone a publié hier son étude sur le marché des terminaux mobile au Québec où l’on apprend que le gros du marché est occupé par RIM puisque 39% des terminaux intelligents sont des Blackberrys.

En fait, ce sont 11,2 % des Québécois qui posséderaient un terminal intelligent ce qui est un bon score compte tenu du retard qu’a l’Amérique du Nord sur l’Europe ou l’Asie en la matière.

Parmi ces 11%, 39% ont un Blackberry, 35% un iPhone et 26% un androphone.

« Les entreprises qui développent des applications réservées au iPhone n’atteignent que 35 % du marché qu’elles visent, le Blackberry et l’Android de Google se partageant les autres 65 %! Il nous semblait important d’avoir une vision objective du marché pour soutenir les décisions stratégiques de nos clients, c’est pour cela que nous avons commandé cette étude », a indiqué Philippe Le Roux, le président de l’agence Phéromone. Il souligne aussi que le développement des terminaux mobile est plus rapide que ne l’a été celui d’internet.

Une tendance à surveiller de près !