Google Voice et GrandCentral sont deux noms qui agitent la Googlosphère (ouais la blogosphère ça existe plus, Google a racheté, vous saviez pas ?) en ce moment. Parait même que les opérateurs sont pas super super contents une fois d’plus.

Bon trève de ton familier, venons en au sujet principal : Google Voice.

Google Voice est un service de centralisation téléphonique comme il en existe déjà aux Etats-Unis.

Le principe est relativement simple : à l’inscription, on vous attirbue un numéro de téléphone. Celui-çi redirige vers votre mobile, votre bureau, votre ligne fixe ou le 118 218 en fonction de ce que vous faites, d’où vous êtes, mais surtout de qui vous appelle…

Mais évidemment, quand Google s’en mêle, c’est tout de suite un petit peu différent car, non seulement le service est gratuit, mais en plus il vous permet d’appeler gratuitement ou à des prix à la Free grâce à un système de Callback.

En plus de cela, Google Voice vous permet en plus de reçevoir vos mails sur votre téléphone au moyen d’une synthèse vocale.

Evidemment pour le moment ce service n’est disponible qu’aux Etats-Unis.

Cela étant, ce que l’on ne vous dit pas sur les autres blogs, c’est que si ce service est gratuit, c’est que vous payez un peu de votre personne. En effet, il y a de grandes chances pour que votre voix soit enregistrée à des fins de statistiques en vue d’améliorer les algorithmes de synthèse vocale.