La Corée du Nord préparerait son propre smartphone à écran tactile et tournant sous Android, le Arirang.

it-looks-like-kim-jong-un-is-taking-a-step-back-from-the-brink

La Corée du Nord, ce pays qui représente le mystère absolu pour beaucoup de gens, serait en train de fabriquer son propre smartphone. Le pays, dont les habitants n’ont pas accès à Internet, pourrait donc commencer à utiliser des terminaux mobiles sous Android. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un s’est même rendu à l’usine qui fabrique les appareils, baptisés Arirang, indique le site North Korea Tech.

Les seules informations dont nous disposons à propos de ce téléphone, c’est qu’il embarquera un écran tactile, dont la sensibilité aurait beaucoup plu au président. Il bénéficierait également d’un appareil photo “avec beaucoup de pixels” et tournerait paradoxalement sous Android, l’OS de Google, une entreprise dont le code génétique prend ses sources au pays de l’oncle Sam, ennemi juré du pays asiatique !

Arirang-1

Le smartphone pourrait donc bien équiper les Nord-Coréens dans les mois prochains. Et pour le président, la production du smartphone n’est pas qu’une question d’évolution technologique. “Après avoir regardé la marque “Arirang” inscrite sur le téléphone, il (Kim Jong-Un) a noté que la production en masse de produits estampillés DPRK (République populaire démocratique de Corée) pouvait susciter la fierté nationale et le respect de soi du peuple coréen”, indique un communiqué de l’agence de presse officielle du pays.

Arirang-2

La production du Arirang s’inscrit dans une dynamique d’ouverture du pays sur le monde, où la possibilité pour les étrangers de se connecter à la 3G sur le sol nord-coréen n’était encore pas possible il y a quelques mois. A noter que la Corée du Nord avait défrayé la chronique il y a quelques semaines en annonçant avoir fabriqué une tablette garantie sans Wi-Fi, la Achim. Le hic était que la tablette était déjà commercialisée sous une marque chinoise, bien avant que la Corée du Nord ne fasse une telle annonce. Serions-nous dans le même cas avec ce smartphone ? La question reste entièrement mais une réponse par l’affirmative paraît plutôt crédible…