La direction de Facebook travaille actuellement sur un système de paiement mobile. Si pour l’instant, l’outil ne consiste qu’à une collaboration limitée avec des applications de e-commerce, le réseau social pourrait chercher à l’étendre pour concurrencer PayPal ou encore les services de paiement proposés par Google.  

81235_the-loading-screen-of-the-facebook-application-on-a-mobile-phone-is-seen-in-this-photo-illustration-taken-in-lavigny

Facebook pourrait se lancer dans le paiement mobile. D’après une information de AllthingsD.com, le réseau social teste actuellement un système de paiement mobile. Ce service permettrait aux utilisateurs de l’application Facebook de payer leurs achats depuis leur smartphone plus facilement par un système d’enregistrement de leurs coordonnées bancaires. Mais ces essais ne sont limités pour l’instant qu’à une coopération avec deux partenaires dont Jackthreads.com, un site de vente prêt-à-porter pour hommes, et ce seulement aux USA.

Facebook veut-il venir concurrencer PayPal et Google Wallet ?

Le service est pour l’instant peu développé et ne devrait consister qu’en un enregistrement des coordonnées bancaires. Néanmoins, à terme, la firme pourrait choisir de s’attaquer de front au marché du paiement mobile et tenter de concurrencer des services tels que PayPal, Google Wallet ou encore Amazon Marketplace. La direction du réseau social nie vouloir mettre en place un tel service et estime qu’il s’agit uniquement d' »aider des partenaires à fournir une expérience de commerce plus simple. » De son côté, la direction de PayPal affirme avoir « une excellente relation avec Facebook et espère voir cela continuer« avant d’ajouter que ses clients « adorent utiliser PayPal sur Facebook« . Mais la filière du service de e-commerce eBay estime aussi « toujours bien accueillir la concurrence » et attend de voir ce que Facebook annoncera sur ce sujet.

En 2012 déjà, Facebook avait tenté de diversifier son activité en proposant une nouvelle fonctionnalité qui permet d’offrir des cadeaux (physiques) à ses amis. Selon une analyste de Forrester interrogée par AllthingsD, 10 millions d’utilisateurs auraient déjà communiqué leurs coordonnées bancaires au réseau social, pour acheter ces cadeaux ou encore pour payer des applications de jeux. Le paiement mobile pourrait donc représenter une nouvelle source de revenus pour le réseau social dont la pérennité du modèle économique inquiète malgré des résultats plutôt encourageants sur le deuxième trimestre.

La firme de Menlo Park doit en effet faire face à une tendance de désintérêt chez ses jeunes utilisateurs de plus en plus tentés par d’autres réseaux sociaux. Mais l’avenir se situe bel et bien sur le mobile pour Facebook qui revendiquait en fin mars 751 millions d’utilisateurs mobiles dans le monde sur plus d’un milliard au total. Les recettes publicitaires mobiles se sont également accrues puisqu’elle représentent 41 % des recettes publicitaires totales contre 30 % au premier trimestre.