HP vient de publier les résultats trimestriels de son exercice fiscal décalé. Malgré un résultat positif, le fabricant d’ordinateurs et d’imprimantes continue à voir ses ventes diminuer. Hewlett Packard, dont la directrice se montre pessimiste pour l’année à venir, aura recours à un plan de restructuration.

Slate 7

HP est affaibli par l’effondrement du marché du PC. La firme, qui vient de transmettre les résultats de son troisième trimestre apparaît une nouvelle fois affaiblie, à une période marquée par une chute globale des ventes d’ordinateurs dans le monde. Sur l’année passée, l’entreprise américaine a vu son chiffre d’affaires se réduire de 8%. Sur son activité PC, ses revenus ont chuté de 11 % et encore plus du côté des particuliers pour lesquels les revenus ont chuté de près de 15% sur le dernier trimestre.

Pour faire face à ces difficultés, HP procèdera à une vague de restructuration au sein de ses employés. Des regroupements d’activités notamment visant à rationaliser le fonctionnement du groupe seront mis en place. 27 000 postes devraient de surcroît être supprimés afin d’économiser 3,5 milliards de dollars d’ici à 2014.

Même si Meg Whitman souligne les (relatifs) bons résultats enregistrés par HP dans « les logiciels, l’impression, les architectures de stockage et les services aux entreprises« , la chute des revenus liés à son activité PC ne devrait pas permettre au groupe de se redresser avant quelques temps. « La croissance sur l’exercice fiscal 2014 est peu probable« , a-t-elle indiqué lors d’une conférence.

En plus de la crise que connaît le marché du PC, HP s’est aussi heurté à la faible distribution des licences Windows 8. Et si les PC ont chuté de 20 % en Europe au second trimestre, celles des tablettes explosent depuis quelques mois. Le fabricant américain essaye donc en multipliant ses modèles de percer sur ce segment. Sa dernière tablette en date, la Slate 7, est cependant plutôt décevante.

Par ailleurs, depuis quelques mois, la direction de la firme laisse entendre son retour sur le marché des smartphones. Cela avait été confirmé par Yam Su Yin, dirigeante dans la région Asie-Pacifique, en juillet dernier qui ne donnait aucune information en revanche sur une quelconque date de sortie ou sur les caractéristiques de l’ardoise. Il y a une semaine, un nouveau terminal HP était aperçu sur la toile, le Bodhi qui venait un peu plus alimenter la rumeur. Mais on ignore cependant si ce nouveau terminal sera un smartphone ou une tablette.