L’ascension de Mediatek ne se laisse pas démentir, le fondeur équipant des terminaux de plus en plus nombreux, notamment sur des produits d’entrée et de milieu de gamme, souvent sur des appareils chinois. De son côté, l’Américain Qualcomm équipe la plupart des smartphones et tablettes haut de gamme, et multiplie les partenariats avec des constructeurs de renom pour déployer son Snapdragon 800. La concurrence est rude, et les approches différentes.

Qualcomm

Pas de pitié entre concurrents chez Qualcomm. Le fondeur californien, dont les récentes déclarations avaient épinglé la vogue des chipsets octo-coeurs, les jugeant inutiles, publie une vidéo comparative comme nos voisins américains savent le faire. Rappelons à ce titre que cet été, c’est Mediatek qui présentait son premier « vrai processeur octo-coeur » fin juillet promettant d’améliorer la rapidité d’exécution des tâches sur les terminaux équipés de la puce, mais aussi d’améliorer l’expérience de jeu ou de lecture vidéo, tout en promettant des économies d’énergie.

Qualcomm, dont le Snapdragon 800 supporte la 4G, le réseau LTE-Advanced et embarque un GPU Adreno 330, le tout pour quatre coeurs, ne l’entend pas de cette oreille. Et d’affirmer : « Notre compétiteur choisit de dupliquer les mêmes vieux coeurs« . Le tout sans hésiter à illustrer la lenteur de ce concurrent aux mauvais choix sur une séance de Guitar Hero peu flatteuse pour le malheureux. Plus que la véracité technique de ce type de vidéos, c’est certainement la pratique qui est la plus intéressante : si Qualcomm se lance dans un tel exercice, nul doute que la concurrence se fait de plus en plus menaçante à ses yeux.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid