Intel doit tout donner face aux mastodontes que sont devenus Qualcomm, NVIDIA et MediaTeK. Le fondeur s’est désormais recentré sur son coeur de métier : créer les meilleures architectures, pour le monde du PC avec Haswell, et pour le monde du mobile avec les nouveaux Atom Bay Trail. Nous assistons depuis lundi dernier au Intel Developer Day, et Intel a profité du Jour 2 pour dévoiler ces nouveaux processeurs qui équiperont la prochaine génération de portables hybrides, de tablettes et même de smartphones. 

Intel_bay_Trail

Ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, tablettes : Il y a cinq ans, ces trois mots définissaient trois catégories distinctes de produits. Mais maintenant, les consommateurs sont invités à choisir parmi les All-in-One, les hybrides, les ultraportables sans oublier les phablettes et les objets connectées. Intel compte accélérer cette diversification de produits grâce à l’arrivée d’un nouveau genre de processeurs.

Pour l’ensemble des différents types d’appareils que nous pourrions acheter, chacun est défini par son système d’exploitation. Nous achetons une machine Windows, un appareil Android ou un iPad. Mais… c’est désormais terminé. Aujourd’hui, les OS ont évolué, nous retrouvons Windows sur un smartphone et Android sur un All-in-One (AiO).

Capture d’écran 2013-09-08 à 17.22.51

Bay Trail est le successeur de la puce au nom de code « Clover Trail », le processeur Atom Z2760 qui visait à l’origine le marché des convertibles en septembre 2012. L’Intel Atom Bay Trail est une véritable petite révolution par rapport à son ancêtre. Je vous explique.

Bien que Clover Trail ait eu une faible consommation d’énergie, les performances de la puce étaient clairement décevantes. Intel avait donc commencé à concevoir une nouvelle puce : une variante – Clover Trail+ – qui équipait la Samsung Galaxy Tab 3. Malheureusement, le constructeur coréen a raté l’intégration de cette architecture.

 

Atom Bay Trail

Intel a décidé de concevoir, en un seul coup, des processeurs compatibles avec la plateforme Android et Windows 8. Intel vient donc de dévoiler une nouvelle gamme Atom, les Bay Trail. Ces processeurs sont basés sur l’architecture Silvermont, un design modulaire que l’on retrouve sur toutes les familles de processeurs de la firme de Santa Clara.

IMG0042600_1

L’objectif de ces processeurs Bay Trail est de surpasser les performances des SoC ARM A15, tout en étant de capable de moins consommer d’énergie.

  • Séries Z3700 : Processeurs quadruple-coeur, pour les appareils Windows and Android
  • Séries Z3600 : Processeurs double-coeur, pour les appareils Android

Leur finesse de gravure est de 22 nanomètres et leur dissipation beaucoup plus faible, ce qui permet d’obtenir une meilleure autonomie et un traitement plus rapide.

Benchmark proposé par Intel

Benchmark proposé par Intel

Intel annonce des performances deux fois plus importantes pour les Séries Z3700 que l’ancienne génération, et des performances graphiques trois fois plus importantes. Ces puces seront capables de gérer des définitions d’écran jusqu’à 2560 par 1600 pixels, des définitions qui équipent déjà des tablettes telles que la Nexus 10 ou l’iPad 4.

Ces SoC supportent également la mémoire LPDDR3-1067, 2 ou 4 Go ainsi que la mémoire DDR3L-RS 1333 jusqu’à 2 Go. Notez également la compatibilité avec la norme USB 3.0, que l’on retrouve déjà sur mobile – avec le Galaxy Note III par exemple. Contrairement à la génération précédente, empruntée à PowerVR, le GPU a été développé en interne et est issu de la 7e génération de GPU Intel, à savoir celle utilisée pour les IGP des Core Ivy Bridge (HD4000/2500). Cette puce graphique permet de gérer le DX11 ainsi que l’Open GL ES 3.0. Notez également la présence d’un décodeur matériel pour le MPEG-2, 4, H.264/MVC, VC1, VP8 et MJPEG, sans oublier le support du HDMI 1.4 et du DisplayPort 1.2.

Six références de Bay Trail-T

Six références de Bay Trail-T

Vous retrouvez donc très vite des processeurs Bay Trail-T dans vos tablettes, des Bay Trail-D sur vos ordinateurs portables et du Bay Trail-M dans vos smartphones.

Bay Trail est important pour Intel. Mais qu’est-ce que cela signifiera pour les fabricants de matériel et, éventuellement, pour les clients ? La réponse : la flexibilité.

La flexibilité

Première chose, les processeurs Bay Trail devraient mettre fin à l’existence des netbooks. Vous savez… ces mini-ordinateurs aux performances anémiques, écrans médiocres, autonomie moyenne, et enfin au look cheap.

Deuxième chose, Bay Trail va permettre un hypersegmentation des catégories de produits. Les constructeurs vont pouvoir proposer des expériences complètes avec Android et Windows. Comme l’a déjà fait Acer, ou encore Samsung avec l’Ativ Q. Le dual boot semble donc être l’avenir des PC «tactiles», que l’on appellera désormais «tablette convergée» (je propose).

L’Intel Atom Bay Trail va s’avérer rapidement être un échappatoire pour les constructeurs. il représente une chance d’offrir aux consommateurs les appareils qu’ils préfèrent de loin – avec le populaire Android, ils vont également avoir la possibilité d’élargir leur part de marché en diversifiant l’offre.

L’Atom Bay Trail semble être une proposition cohérentes face aux fondeurs ARM. D’après les journalistes spécialisés « hardware » et les experts que j’ai pu croiser à l’IDF13, Bay Trail est capable de faire tourner de façon très confortable Windows 8.1 et Android. Néanmoins, ils doutent dans la capacité d’Intel à concurrencer les SoC ARM, d’un point de vue commercial mais aussi « performances ».

Asus Transformer Book Trio : Windows 8.1 et Android 4.2

Asus Transformer Book Trio : Windows 8.1 et Android 4.2

Je crois beaucoup dans les produits dual boot pouvant utiliser à la fois Android et Windows 8.1. Intel semble proposer une solution idéale pour faire cohabiter les deux systèmes dans un seul produit. Intel propose également une solution qui devrait dynamiser – encore une fois – le secteur des architectures mobiles dominé par Qualcomm et MediaTeK.

Maintenant, nous n’avons qu’à attendre les premiers produits Bay Trail, nous serons fixés d’ici la fin de l’année.