La période de Noël pourrait voir arriver de nouvelles offres mobiles avec smartphones subventionnés de la part de Free. Une stratégie qui peine à convaincre les analystes du secteur.

Free

Free serait sur le point d’entrer dans une nouvelle phase de sa croissance. En effet, le quatrième opérateur français devrait lancer en décembre prochain, période propice pour le recrutement de nouveaux clients, “la seconde phase de son offensive sur le mobile en ciblant le marché des offres subventionnées”, indique Reuters. L’opérateur qui a créé un vrai tremblement de terre dans le secteur en arrivant sur le marché il y a plus d’un an et demi, compte récidiver en se positionnant sur les mêmes formules “classiques” que ses concurrents, à savoir offrir un smartphone subventionné au côté d’un forfait avec engagement.

1 à 2 % des clients de la concurrence

Rappelons que Free avait déjà tenté le coup en juillet dernier, Free Mobile lorsqu’il avait commercialisé sur le site Vente Privée un forfait à 39,99 euros par mois incluant un téléphone portable. Or, cette nouvelle stratégie ne serait pas payante. “Des experts du secteur s’interrogent toutefois sur la capacité de la filiale d’Iliad à rééditer l’exploit, pronostiquant une offre agressive en termes de prix mais à l’impact probablement plus limité.” Même son de cloche chez les analystes qui ne croient pas en l’impact de cette nouvelle stratégie. « Les nouvelles offres d’Iliad pourraient rogner de 1 à 2% la base de clients par an de ses concurrents, ce qui ne serait pas suffisant pour entraîner une nouvelle vague de baisses de prix« , estime l’analyste d’Exane BNP Paribas Antoine Pradayrol.

Free Mobile n’a peut-être pas l’expérience de ses concurrents mais il n’en demeure pas moins vrai que sa prochaine fronde pourrait à nouveau bousculer le marché, si les offres proposées sont en phase avec les prix initialement adoptés par l’opérateur de Xavier Niel.