Twitter aurait détrôné Facebook auprès des jeunes internautes américains, selon l’étude d’une banque d’affaires.

Twitter

Serait-ce la fin d’une époque ? Facebook aurait perdu de son aura auprès des jeunes américains. Selon une étude menée par la banque d’affaires Piper Jaffray, qui a interrogé 8600 adolescents, 26 % préfèrent aujourd’hui Twitter et 23 % “seulement” penchent pour le réseau social de Mark Zuckerberg et sa désormais filiale Instagram. Une étude qui contraste avec celle menée en début d’année par le même organisme auprès des mêmes jeunes, qui étaient 33 % à préférer à l’époque Facebook à Twitter. On apprend également que les trois réseaux sociaux les plus utilisés outre-Atlantique sont Facebook, Twitter et Instagram. Google + reste loin derrière, récoltant à peine 3 % des préférences.

Quoi qu’il en soit, même si Facebook passe derrière Twitter, il reste soutenu par Instagram, qui va bientôt introduire de la publicité. “Instagram demeure un bon achat pour Facebook”, indique Gene Munster, de la banque Piper Jaffray.

Twitter confiant pour l’avenir

Mais il ne faut pas non plus sous-estimer le potentiel de croissance de Twitter. Le site à l’oisillon bleu fera bientôt son entrée en Bourse avec une capitalisation de 1 milliard de dollars, d’autant qu’il est également soutenu par son application Vine. Une capitalisation qu’il pourrait d’ailleurs doubler selon le New York Post. En effet, les dirigeants de Twitter, rassurés par l’accueil des investisseurs vis-à-vis de cette introduction, pourraient revoir le montant de la levée de fonds à 2 milliards de dollars. Une volonté ambitieuse ? Peut-être, surtout lorsqu’on sait que le site de micro-bloguing a enregistré une perte nette de 80 millions de dollars en 2012 et une autre de 69,3 millions au premier semestre 2013. En revanche le chiffre d’affaires progresse fortement puisqu’il a triplé l’année dernière pour atteindre les 317 millions de dollars et 253 millions pour le premier semestre de cette année.

Le roadshow (les présentations à caractère financier pour promouvoir le titre) pourrait en tout cas démarrer à la fin du mois, pour une introduction en Bourse le 15 novembre prochain, si l’on se fie aux quelques lignes du document S-1 transmis par Twitter à la SEC.

Twitter-iPO-sec-600