Rapport AttaliLe récent rapport remis par M. Attali au président Sarkozy est en fait un ensemble de 316 propositions pour relancer l’économie. Certaines d’entre elles concernent directement le secteur des télécommunications.

En effet, ce dernier a subi de profonds changements profitables à tous notamment matière d’internet et de téléphonie fixe. Pourtant le marché des télécommunications mobiles semble lui parfaitement immobile, sans réel changement économique.

La proposition 62 du rapport entend donc modificer les conditions d’obtention d’une licence 3G afin de faciliter la venue de nouveaux opérateurs. On pense donc particulièrement à Free qui avait subi le couroux parfaitement déplacé du ministère de la culture. Mais on pense aussi à Google et à sa récente volontée de devenir opérateur aux Etats-Unis, voire même pourquoi pas à une alliance entre les deux entreprises pré-citées tant les valeurs qu’elles défendent sont semblables. Cette concurrence permettrait de faire baisser considérablement les prix des communications sans fil.

Enfin le rapport Attali prévoit en matière de télécoms que le réseau 3G soit considéré comme un mode d’accès sans fil à internet et que sa couverture nationale soit équivalente à celle du réseau GSM actuel. Pour y parvenir, le rapport propose la réutilisation des fréquences GSM 900 MHz ainsi que la collaboration entre les opérateurs dans les zones non couvertes à l’instar de ce qui se fait actuellement pour le réseau GSM classique.