Comme précisé dans un commentaire dans l’article de prise en main du Samsung Galaxy S, l’écran du Galaxy S n’est pas un Clearpad comme sur le Nexus One ou le HTC Desire qui sont en réalité « dual touch ».

Sur le Galaxy S il s’agit d’un véritable « multi-touch » ce qui confirme mon ressenti lors de la prise en main.

L’écran du Samsung Galaxy S est un Atmel maXTouch qui est multi-point capable de gérer jusqu’à 16 points simultanément. La puce peut malgré tout gérer un nombre infini de points, enfin ce n’est pas le besoin des constructeurs, 16 étant largement suffisant sur un écran de 4 pouces.

Ce type d’écran est prévu pour limiter ce que l’on peut appeler « la fausse touche » lorsque accidentellement on touche l’écran avec son poignet par exemple.

Avec un temps de réponse de 7 millisecondes, c’est 2 à 3 fois plus rapide que les écrans de la concurrence. Ce type de contrôleur coûte 25% du prix de l’écran, un composant primordiale pour l’expérience « tactile ».

Une technologie utilisée sur le Samsung Wave mais aussi le HTC Evo 4G ou encore l’Incredible.

Voici à la suite, une vidéo de comparaison entre un HTC Desire et un Samsung Galaxy S. La différence est quand même énorme, on imagine facilement ce que ça peut changer dans une partie de jeu vidéo demandant des temps de réponses et une précisions plus importants que pour les autres applications.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid