Nous évoquions déjà sur FrAndroid la question des navigateurs et de l’optimisation de la bande passante. Après l’argument de la vitesse, les browsers mettent de plus en plus en avant la gestion de la bande passante. Google Chrome, dans une nouvelle mise à jour, ajoute la compression de données, pour répondre aux impératifs de l’Internet mobile.

chrome-update-bandwidth-management-system-Google

L’optimisation de la bande passante était déjà, en mars dernier, une fonctionnalité présente sur Chrome Beta. Elle passe donc la barre des testeurs pour arriver aux usagers (Android et iOS) du navigateur Chrome. Dans la pratique, la réduction des données passera par une option à sélectionner dans le navigateur. Une fois la compression activée, vous pourrez suivre, graphique à l’appui, votre consommation et ce que vous avez épargné.

Comment ça marche ? Lors de la navigation, un serveur proxy de Google fait l’intermédiaire et se charge de compresser les données avant de les envoyer sur le Web. Une limite, seules les requêtes HTTP seront compressées. Pour un transfert sécurisé en HTTPS, la requête ne passera pas par le serveur de compression. Quoiqu’il en soit, Google n’hésite pas à dire que cette mise à jour permettra d’économiser jusqu’à 50 % de votre bande passante. À voir à l’usage. À noter également que la compression de données sur navigateur mobile n’est en soi pas une nouveauté : Opéra le propose déjà dans son mode turbo.

Sachez également que Chrome Beta 33 est aussi disponible sur le Google Play :