Le Nokia Normandy abandonné, repris par les équipes Nokia n’étant pas concernées par rachat de la division mobile de la marque par Microsoft, n’en finit pas de se laisser entrevoir en petites parcelles disséminées deci delà. Evleaks, toujours très au fait des actualités du Finlandais, dévoile ce qui pourrait, ou faut-il dire devrait, être l’interface du premier appareil Nokia sous Android.

Nokia Normandy

Peut-on vraiment faire confiance à Evleaks qui, aujourd’hui, nous livre une série de captures d’écran du supposé Nokia Normandy ? De fait, les clichés qu’il dévoile ressemblent fort à une interface Windows Phone. Regardez bien : tandis qu’Android, l’OS sous lequel tournera le smartphone, est peuplé d’icônes et de widgets positionnés sur des fonds d’écran personnalisables, les captures en question montrent plutôt des bandeaux et carrés qui ne laissent de faire penser aux vignettes dynamiques (ex-tuiles dans le jargon Microsoft) propres à Windows Phone.

De nouvelles photos sorties sur la toile ont laissé apparaître, ces derniers jours, le design du Nokia Normandy, bien qu’il reste évidemment sujet à quelques changements. L’appareil, dont les caractéristiques supposées devraient le porter vers le l’entrée/milieu de gamme – écran de 4 pouces, processeur Qualcomm Snapdragon S4, 512 Mo de RAM, capteur photo de 3 à 5 mégapixels notamment – s’appuiera vraisemblablement sur un fork d’Android. Lequel adoptera une interface proche de Windows Phone, mais avec quelques zones peuplées d’icônes (dans des bandeaux rappelant toutefois des vignettes) et avec un centre de notifications dont manque encore l’OS de Microsoft. Here Maps, qui appartient à Nokia, serait ici de la partie, tout comme l’application Camera propre à Nokia, comme le suggère la présence d’icônes ressemblant trait pour trait à leur version Windows Phone.

Nokia Normandy

Une photo « live » du Nokia Normandy

Malgré les diverses fuites qui entourent le Nokia Normandy, sa finalisation reste incertaine. On doute en effet que Microsoft apprécie l’interface présentée ici, vu ses similarités avec Windows Phone, d’autant plus que son rachat de la division mobile de Nokia sera effectif dans les prochaines semaines. Espérons que le Mobile World Congress qui se tiendra fin février à Barcelone sera l’occasion d’en apprendre un peu plus.