Le service de sVOD américain Netflix doit, selon les rumeurs, arriver dans les pays européens qui en sont privés- dont la France et la Belgique – depuis belle lurette. Toutefois, du moins dans le cas hexagonal, les choses se précisent. On parle désormais d’un lancement au mois de septembre.

Netflix

Des négociations dès la fin de cette semaine, ou menées dans le courant du mois de février ? C’est ce à quoi l’on peut s’attendre, si l’on en croit les informations rapportées par nos confrères du Journal du Dimanche.

La sVOD, c’est-à-dire la vidéo à la demande par abonnement, peine à croître en France, où la législation lui est encore peu favorable. Malgré le rendu de divers rapports, dont le rapport Lescure datant de mai 2013, le délai de 36 mois après la sortie d’un film en salle est imposé avant la disponibilité du titre en sVOD. Malgré tout, Netflix, présent aux USA, au Canada, en Amérique du Sud, au Royaume-Uni et quelques pays scandinaves, cherche à étendre sa présence à de nouveaux marchés. Où, de fait, à part Canal Play Infinity et quelques acteurs, la concurrence est encore maigre.

Que va-t-il se passer au juste ? Pour le cas de la France, Netflix avait déjà posé les jalons de négociations en décembre dernier par le biais d’une visite à l’Elysée. Et compte remettre ça à la fin de la semaine, selon les informations de nos confrères, avec au programme de nombreux rendez-vous, que ce soit au ministère de la Culture ou avec des professionnels de l’audiovisuel (producteurs), les organismes de droits d’auteurs… Bref, ceux qui peuvent faire avancer comme échouer le projet en cas de désaccord.

La question des contenus disponibles se pose évidemment. Se contentera-t-on d’attendre la disponibilité des films et autres séries en sVOD, ou Netflix pourra-t-il conclure des accords d’exclusivité pour diffuser certains contenus plus tôt que ses concurrents ? Et installera-t-il ses locaux en France, avec usage du réseau Internet hexagonal pour sa diffusion, ou préfèrera-t-il la législation plus clémente de certains voisins européens en matière de fiscalité ? Quoi qu’il en soit, Netflix semble indéniablement miser sur un avenir européen… avant la fin de l’année 2014. Rappelons qu’à ce jour, un lancement au mois de septembre reste l’objectif de la firme américaine.