OTFT, pour “Organic Thin Film Transistors”. Cette invention est actuellement testée partout dans le monde, y compris en Grande-Bretagne. Des chercheurs ont soumis le matériau à des tests de pliages. Les résultats sont prometteurs : cette technologie pourrait servir de base pour les écrans pliables AMOLED.

Sony-OTFT-pliable-4.1

Nous nous avançons petit à petit vers les écrans pliables. Pour le moment le fossé technologique reste grand, mais il se comble à coups d’innovations. Dans les pistes explorées pour rendre les écrans enroulables et pliables, on évoque les films OTFT. Le procédé implique l’utilisation de semi-conducteurs organiques combinés à des composants électroniques, le tout concentré d’un film ultra-fin (plusieurs dizaines de nanomètres). Cette technologie présente un fort intérêt pour les écrans : elle a l’avantage de fournir un bon temps de réponse et de bonnes couleurs. Sony avait déjà exploré la piste de l’OTFT en 2010, en proposant un affichage d’image fixes et animées sur un support de 4 pouces enroulable.

La question est maintenant de savoir si la technologie des supports ultra-fins régies par des semi-conducteurs organiques résistera à l’usage, comme par exemple être plié des milliers de fois. Des chercheurs du CPI en Grande Bretagne (Centre for Process Innovation) ont tenté l’expérience. Vous retrouverez tous les détails de cette aventure ici, mais pour faire court un support OTFT a été plié 10 000 fois sans amoindrir significativement ses performances en terme de conduction de l’électricité. A la vue de ces résultats, les films OTFT pourraient bien servir de base pour les écrans AMOLED pliables et enroulables (et qui durent dans le temps).

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid