La foule grandit petit à petit aux entrées de MWC. Même si c’est dimanche, la Gran Via de Fira de Barcelona se remplit peu à peu de curieux, de techniciens, de RP de marques du monde entier et d’agents d’accueil. Dans ce petit monde en plein dans les préparations, les vigiles veillent au grain pour tenir à l’écart la curiosité des visiteurs. Reportage.

MWC-Barcelone-2014-entrée

Pour plus d’immersion, une petite ambiance sonore du Hall d’entrée du MWC :

Tout doit être impeccable : c’est ce que l’on ressent lorsque l’on entre dans le grand hall d’exposition. Ceux et celles qui ont eu la chance de remplir leurs accréditations sur le Web auront rapidement le précieux sésame : le fast-track, votre pass pour le MWC et pour tous les transports de Barcelone pour la durée de l’événement. Ceux qui s’y sont pris au dernier moment doivent faire la queue pour aller s’enregistrer.

MWC-Barcelone-2014-entrée-guichet

Une fois la pass obtenu, le réflexe naturel est de se diriger innocemment vers l’entée des exposants, où les techniciens s’activent pour monter leurs stands. À cet endroit se cachent potentiellement les touts derniers produits : une nouvelle smartwatch pour Huawei, le Galaxy S5 de Samsung, le Sirius de Sony… C’est à ce moment que le vigile s’interpose : aucun accès pour les badges ne disposant pas de la petite étoile. C’est le petit symbole permettant de différencier les exposants des journalistes. Le gardien se montre convaincant, le journaliste rebrousse chemin.

MWC-Barcelone-2014-entrée-gardien

On se met alors à vadrouiller dans le hall, sans possibilité d’en savoir plus sur ce qu’il se cache derrière les panneaux de plastique ou de contreplaqué. Mais on devine bien la ferveur des techniciens, des exposants et des marques à rendre leurs stands impeccables. Par exemple, les personnels en gilets jaunes sont même envoyés faire la poussière des lettres géantes suspendues dans les airs.

MWC-Barcelone-2014-entrée-poussière

Finalement, ce sont les photographes qui trouvent le plus leur compte. A défaut d’aller harceler de questions les représentants des marques, les télé-objectifs vont chercher ce que les vigiles ne peuvent empêcher : des images. A ce sujet, on sent aussi la concurrence que se livre les marques pour montrer ostensiblement leur présence : l’entrée du MWC appartient aux drapeaux de Samsung et à l’écran géant de Sony.

Faute de sièges, les visiteurs en manque d’internet posent leur séant à terre, déploient leurs PC ou Mac portables, en quête du réseau Wi-Fi de l’événement. À la bonne surprise de toutes et de tous, ce dernier semble être de bonne qualité.

Le public, en ce dimanche, est essentiellement constitué de journalistes, de passionnés mais aussi de représentants officiels des différents pays au monde. Juste avant l’entée public se situe l’accès pour le GSMA Ministerial Programme Registration. Ces personnes auront droit à des sièges en cuir, aux dépens de cet amateur de Google Glass.

MWC-Barcelone-2014-entrée-google-glass

Le MWC n’ouvrira que ses portes demain. C’est sans compter les nombreuses conférences dans les hôtels aux alentours qui commenceront en début d’après midi. À défaut de faire le guet pour voir s’ouvrir les barrières du MWC, les journalistes assisteront bien avant aux premières présentations de produits en dehors du grand hall d’exposition.

MWC-Barcelone-2014-entrée-queueMWC-Barcelone-2014-entrée