Difficile d’y voir clair dans les différentes gammes d’Alcatel One Touch. Après avoir découvert la gamme POP avec les S3, S7 et S9, ainsi que le Fit, le constructeur chinois renouvelle sa gamme Idol Mini avec deux variantes : le Idol 2 Mini et 2 Mini S.  

DSC01408

Idol 2 mini à gauche, Idol 2 mini S à droite

Vous avez certainement entendu parler de l’Alcatel One Touch Idol mini, il a avait été poussé par quelques opérateurs, on l’avait retrouvé en effet chez Virgin Mobile ou encore Sosh (Edition) à des prix intéressants.

DSC01411

Idol 2 mini à gauche, Idol 2 mini S à droite

Alcatel One Touch continue donc à développer cette gamme de smartphones 4,5 pouces sous Android. Ils arborent toujours les mêmes lignes, un design assez fin avec une finition très correcte.

 

Idole 2 Mini : de la finesse sans 4G

DSC01454

En effet, l’Idol 2 Mini possède une coque arrière en métal, il ressemble d’ailleurs beaucoup aux anciens HTC (HTC Hero, pour ceux qui l’ont connu). Ce « 2 Mini » est un modèle seulement 3G/H+ (jusqu’à 42 Mbps en débit descendant) qui intègre un processeur quadruple-coeur cadencé à 1,2 Ghz, à priori du Qualcomm, avec deux capteurs photos : 8 mégapixels à l’arrière et 2 à l’avant. Conaitrement au 2 Mini S, il existe dans une variante doubleSIM qui devrait être commercialisée chez quelques revendeurs.

DSC01449

Avec seulement 7,9 mm d’épaisseur, il est très fin et cela se sent vraiment en main. La coque arrière en métal permet d’obtenir un bon ressenti en main, enfin l’écran IPS de 4,5 pouces (qHD) semble de bonne facture. Le tout tourne sous Android 4.3 avec une interface très coloriée, que l’on retrouve sur de nombreux terminaux chinois. Il sera vendu à 189 euros nu « sans engagement ».

DSC01419

Idol 2 Mini S : presque le même, mais en 4G !

Après avoir mis l’accent sur la 4G avec la gamme POP, Alcatel One Touch continue sur les Idol. L’Idol 2 Mini S est donc la variante en 4G, qui doit certainement tourner sur du Qualcomm Snapdragon 400 quadruple-coeur. Cette variante apporte également la NFC, néanmoins la coque arrière est en plastique, en lieu et place de l’aluminium, et l’épaisseur prend quelques millimètres : 8,5 mm, ce qui reste assez fin.

DSC01445

Cette variante devrait trouver sa place auprès des opérateurs, afin de démocratiser la 4G sur les forfaits à bas coûts, comme Free Mobile, Sosh ou encore B&YOU. Le prix de vente « nu » est prévu à 229 euros.

DSC01456

Concernant l’expérience « Android », celle ci s’avère largement suffisante. La gamme « Idol » est le milieu de gamme du constructeur chinois, les appareils arborent un design travaillé et beaucoup de finisse.

DSC01468