La firme Japonaise, Sony, a profité de l’euphorie du Mobile World Congress pour présenter un prototype de lunettes connectées, histoire de ne pas laisser Google obtenir le monopole. 

Sony Smarteyeglass

Il fallait bien que ça arrive. A force de vanter les mérites de ses lunettes partout, Google s’est attiré la jalousie de ses concurrents. Ou alors, on peut seulement y voir une évolution naturelle. Du coup, il est à parier que l’on verra de nombreuses lunettes connectées sur le marché dans les années à venir.

Et le Raymond Poulidor de la lunette, c’est pour l’instant Sony (même si Epson propose également son modèle de lunettes). Le constructeur électronique a profité du MWC de Barcelone pour re-présenter son prototype de lunettes connectées. On en apprend aujourd’hui plus sur les fonctionnalités grâce au blog de la firme. Sony explique : « imaginez que vous marchez à travers un aéroport et qu’on vous guide automatiquement jusqu’à votre terminal, ou alors que les noms des joueurs s’affichent lorsque vous regardez un match de football. Ce sont juste quelques idées des usages potentiels des Sony SmartEyeglass ».

Si le prototype avait déjà été montré lors du CES 2014 de Las Vegas, c’est la première fois que des détails apparaissent sur son usage. En tout cas, les fonctionnalités des SmartEyesglass s’orientent vers les mêmes que les GoogleGlass : apporter des notifications et de la réalité augmentée. Question design, le prototype est nettement moins élégant que le modèle de Google et fait plus penser à des lunettes de sport. S’il était déjà difficile, ne serait-ce que de songer à passer inaperçu avec les lunettes Google, cela s’annonce mission impossible avec celles de Sony.