Le géant américain Amazon aurait entamé des négociations avec les labels musicaux aux États-Unis, afin de pouvoir lancer son service de streaming musical. Il s’agirait d’une option pour les utilisateurs du service Amazon Prime. 

Amazon App-Shop

C’est en tout cas l’information que rapporte le site Recode aujourd’hui. Désireux de concurrencer Spotify notamment, mais aussi Beats et Rhapsody, Amazon est visiblement décidé à lancer son propre service de streaming aux Etats-Unis. Mais attention, pas pour n’importe qui. Afin de bénéficier de ce service, il faudra d’ores et déjà être client du service Amazon Prime, abonnement annuel permettant de se faire livrer les colis en deux jours, sans frais supplémentaires, et peu importe le nombre de colis reçus à l’année.

Et cela fait déjà un moment qu’Amazon développe son service Prime en y ajoutant des options. C’est le cas du service Instant Video, uniquement accessible aux États-Unis, gratuit pour les utilisateurs de Prime, et qui permet d’accéder a des dizaines de milliers de vidéos, que l’on soit sur son ordinateur ou sa Kindle Fire. Mais ce n’est pas tout : le package comprend également l’accès à la collection de livres pour Kindle.

On en sait pour le moment très peu sur le service de streaming musical d’Amazon. Et les négociations ne devraient pas être aisées vu le « pouvoir » qu’ont les labels musicaux américains. On ne sait pas non plus si le service sera gratuit ou payant. L’exemple de Spotify, qui a bien du mal à être rentable en étant gratuit, devrait refroidir les ardeurs d’Amazon. Si le service venait à voir le jour, il ne faudrait pas compter sur son arrivée en France dans l’immédiat, puisque Amazon devrait renégocier avec les labels de chaque pays dans lequel il souhaiterait implanter son service.

En tout cas, Prime aurait déjà fédéré plus de 17 millions de clients à travers les USA : un service éprouvé, mais toujours un enjeu d’avenir pour la firme.