C’est un gros coup dur pour Microsoft qu’HTC vient de faire.

En effet, d’après Wires, HTC a décidé d’installer par défaut la machine virtuelle Android sur tout les téléphones de la gamme Windows Mobile afin que ses clients puisse disposer des applications Android sur Windows Mobile.

Il nous semble évident qu’HTC, qui est habitué à modifier Windows Mobile sur ses téléphones, cherche à rompre progressivement ses relations avec Microsoft pour se consacrer entièrement à l’OS de Google.

L’idée d’une machine virtuelle Android avait déjà été appliquée ici.