La société chinoise Xiaomi va prochainement ouvrir des bureaux en Inde afin de s’implanter un peu plus sur ce marché déjà séduit. Il s’agit de la première étape d’un objectif bien plus grand : conquérir le monde.

hugo-barra-at-xiaomi

C’est une partie d’échecs géante, où chaque pion déplacé par Xiaomi le rapproche un peu plus de de son but. Voilà comment l’on peut voir la stratégie qui est celle de Lei Jun, le CEO d’une des start-up les plus en vogue du moment. Et pour servir sa cause, c’est Hugo Barra, ancien haut gradé de chez Google, qui lui prête main forte. Le site d’actualité CNET a d’ailleurs pu le rencontrer à Pékin, et nous apprend par exemple que Xiaomi va ouvrir des locaux en Inde.

Xiaomi s’apprêterait à entamer sa campagne internationale en s’implantant en Inde, après l’avoir déjà fait à Singapour. CNET explique que « Xiaomi lorgne sur le marché indien, où Barra poursuivra la stratégie déjà en place avec de nouveaux bureaux et de nouvelles relations avec les partenaires et les opérateurs » et que « ce modèle économique permettra à Xiaomi de continuer à vendre des smartphones à des prix vraiment bas, près du coût de production ».

Pour atteindre son objectif, Hugo Barra explique aussi que Xiaomi vise une production et un déploiement à l’échelle mondiale, mais à moyen terme. On le voit avec la construction de mobiles haut et milieu de gamme afin de séduire un éventail large de consommateur, surtout sur un marché en plein expansion. La firme a récemment annoncé que le Redmi Note serait par exemple commercialisé hors de Chine. Xiaomi fait donc un pas après l’autre, histoire de ne pas se brûler les ailes. Rendez-vous d’ici deux ans.