C’est comme ça, c’est la mode. La Collection printemps été 2009 intègre un nombre inconsidéré de « market« , ces applications exclusivement dédiées au téléchargement d’applications de tierces parties. Chacun y va de son market plus ou moins réussi. Largement de quoi financer une affaire.

Et c’est Cellmania qui s’est lancé dedans en proposant aux opérateurs de leur fournir clef en main (et en marque blanche) une offre de distribution d’application (un market). Cette offre est totalement hébergée et permet aussi la distribution de contenu (les fameuses sonneries qui permettent d’investir dans des réseaux de nouvelle génération).

Voilà de quoi réjouir les opérateurs les moins ouverts à la main mise de Google.