Un tribunal administratif de Turquie a fait révoquer l’interdiction qui pesait sur Twitter, et qui avait été décidée par le gouvernement du pays. Les utilisateurs pourront très prochainement se remettre à poster librement. 

16125_1378908122_1352492371-photo-twitter

La semaine dernière, nous évoquions le sort qu’avait subi Twitter en Turquie. Le Premier Ministre du pays, Recep Tayyip Erdogan, avait fait bloquer l’accès au réseau de micro-blogging après que celui-ci ait servi de lieu de partage des écoutes faites à son insu, et qui le mettent directement en cause dans des affaires de corruption. Erdogan avait affirmé se moquer « de ce que pourra dire la communauté internationale » au sujet du blocage du sitePour contourner cette interdiction, Twitter avait mis en place, avec l’aide d’opérateurs téléphoniques, l’envoi de tweets par SMS.

Mais la communauté internationale n’a même pas eu à intervenir. C’est la justice du pays qui s’est chargé de défendre le réseau social. Elle a annulé l’interdiction pour la simple raison que cette mesure était « excessive » et qu’elle s’apparente à de la « censure ». Les utilisateurs turcs devraient à nouveau pouvoir s’y connecter dès aujourd’hui. C’est le tribunal administratif d’Ankara qui a rendu cette décision après que des associations aient entamé une action en justice pour tenter d’obtenir le rétablissement du site. C’est maintenant chose faite.