Nouveau rebondissement dans l’affaire de la vente de l’opérateur SFR. La dernière offre de Bouygues Telecom pour racheter SFR qui a été présentée la semaine dernière sera examinée ce jour par Vivendi.

Bouygues Telecom SFR

 

L’offre dévoilée la semaine dernière par Bouygues Telecom semble avoir intéressée Vivendi. Pour rappel, le groupe de BTP propose 13,15 milliards d’euros en cash et 21,5% de la nouvelle entité serait attribué à Vivendi. C’est donc une proposition qui dépasse celle de Numericable de plus de 1,4 milliards en cache. Altice propose quant à lui 32% de la nouvelle entité pour Vivendi. Mais là où la principale différence pourrait se jouer, c’est sur la clause de dédomagement que serait prêt à payer Bouygues en cas de refus de l’autorité de la concurrence de voir ce rapprochement se finaliser. Dans ce cas, le groupe de Martin Bouygues promet une indemnité comprise entre 500 millions et 1 milliards d’euros à verser à Vivendi.

Vivendi va analyser l’offre de Bouygues

Face à tous ces arguments, le groupe qui détient SFR semble avoir finalement souhaité analyser l’offre du géant du BTP. Selon les informations obtenue par le média Lemonde.fr, le comité ad hoc détaché par le conseil de surveillance de Vivendi devrait se réunir ce soir pour examiner cette proposition. Cette dernière ne remet pas en cause la négociation qui se tient actuellement et jusqu’au 4 avril entre Vivendi et Altice. Mais des avocats du barreau de Paris se penche déjà sur la question de la caducité de l’offre de Numericable si celle de Bouygues est plus élevée.

Une décision prise le 4 avril ?

Un proche du dossier laisse entendre qu’à la fin du délai de 3 semaines qui court jusqu’au 4 avril, Vivendi pourrait demander un nouveau délai supplémentaire pour effectivement trancher entre les deux offres.